Cookies vegan : soyons gourmands

cookies vegan

 

Etre végan peut s’avérer être un moyen de savourer et découvrir des délices culinaires. Tout simplement, car éviter tous les aliments d’origine animale comme le lait, le beurre et les œufs permettent de se tourner vers d’autres produits. Pour ne parler que des cookies, une grande palette de goûts et de saveurs son dédiés aux végans.

 

Histoire des cookies

Equivalents des biscuits secs dans les régions francophones, les cookies reviennent des Etats-Unis à l’époque de la colonisation du Nouveau Monde. C’était alors les Hollandais qui ont ramené en ces temps les traditions des petits gâteaux. En s’installant entre Boston et Massachussetts, le couple inventeur des cookies avait tout d’abord créé une petite auberge. Kenneth et Ruth Wakefield faisaient tourner leur petite entreprise à base de recettes inspirées et provenant de la nouvelle Angleterre. C’était au cours des années 1930 et leur auberge marchait à tout vent, tellement les desserts étaient particulièrement appréciés. La recette des cookies était originellement accidentelle mais fut une réussite dans les affaires de sa conceptrice. En effet, Ruth était en train de préparer de simples biscuits au beurre auxquels elle ajouta des morceaux de chocolats dans la pâte en pensant que le tout se mélangera. Elle a utilisé toute une tablette de « semi sweet de Nestlé ». Au cours de la cuisson, les pépites de chocolats n’ont pas fondu mais se présentèrent dans leur forme et à apparence crémeuse. De manière inattendue, la recette fut une réussite qui se propagea autour et au-delà de Boston. En effet, à cause de la réputation des biscuits au chocolat de Ruth, la recette a même était diffusée à travers un journal local de l’époque. Par la même occasion, l’entreprise Nestlé enregistra une augmentation nette de ses chiffres d’affaires avec les tablettes de chocolat « semi sweet ». Ruth réussit alors à couronner affaire avec Nestlé. Sa recette utilisant la tablette de chocolat était diffusée sur les emballages. En contrepartie, l’entreprise avait à fournir autant de chocolats dont Ruth avait besoin tout au long de sa vie. Une belle affaire qui a bien réussi à faire le tour du monde et qui continue à créer autant de goûts !

 

Remplacement des produits de base pour des cookies vegan

Il est clair que la recette de base utilisée par la conceptrice des cookies utilisait du lait de vache ainsi que du beurre. Par leur choix de vie alimentaire excluant tout produit d’origine animale, les végans ne s’autorisent pas de consommer ces deux aliments ni d’autres dérivés du lait de vache. En effet, leur mode de vie respectant le droit des animaux y voit leur exploitation abusée dans la consommation de tels produits. Fort heureusement, le lait végétal permet de remplacer le lait habituel. Il en existe actuellement différentes sortes. Il y a notamment le lait de soja qui occupe une place importante auprès des végétaliens et des végétariens. Question de goût, le lait d’amande ou de quinoa est aussi très apprécié. Sans oublier le lait de coco qui en fait des recettes et des adeptes. En matière de beurre, divers sortes de matière grasse d’origine végétale peuvent sans problème le substituer. Ainsi, le choix est très élargie entre les huiles végétales, les margarines végétales maison ou proposées dans les lieux de vente, mais il y a aussi les purées d’oléagineux. Il appartient donc à chacun de chercher dans ses envies et sa créativité de trouver ou de créer une petite recette de cookies végans. Néanmoins, autant que la diffusion d’informations le permettent, quelques petites recettes peuvent déjà être proposées.

 

Première recette

Une recette basique cherchant à présenter surtout la forme des petits biscuits secs aux chocolats que doivent être les fameux cookies est facile à reproduire. C’est une recette qui produit des biscuits assez mous à la sortie du four mais qui durcissent petit à petit. En outre, certains ingrédients proposés ne sont pas obligatoires. Pour concocter des cookies pour quatre personnes, il faudrait donc de la farine, de la maïzena, de l’eau tiède, le lait de soja est optionnel, du sucre, de l’huile végétal pouvant être olive ou tournesol, de la levure chimique ainsi que du chocolat pâtissier. Si besoin, il est possible d’ajouter du sucre vanillé et de remplacer le sucre par du sucre complet. Pour un goût plus revisité, l’ajout de cacahuètes avec le chocolat est aussi à essayer. La préparation n’est pas bien compliquée. Il faut tout simplement commencer par délayer trois cuillères à soupe de maïzena dans la même quantité d’eau tiède jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse. Ensuite, ajouter successivement deux cuillères à soupe de lait de soja ou de l’eau, 150 g de sucre, 60 g d’huile, et un sachet de levure chimique d’environ 10 g. Il ne faut pas arrêter de bien mélanger pour que la texture reste homogène. Incorporer alors 200 g de farine et dernièrement les chocolats brisés en morceaux. Les petites boules de pâtes disposées sur papier de cuisson doivent être un peu aplaties une fois sur plaque. La cuisson ne sera que de 10 mn à 180ºC et les cookies seront prêts à déguster.

 

Deuxième recette

La deuxième recette proposée utilise de la margarine et du lait végétal. Elle prendra à peine une trentaine de minutes d’attente avec la cuisson et permettra de déguster 12 cookies bien végans ! Côté ingrédients, il faudrait 250 g de farine, la moitié d’un sachet de levure, une pincée de sel, 100 g de chocolat en pépites, 100 g de sucre, 55 g de margarine végétale et 100 g de lait végétal. Avant la préparation, il faut premièrement penser à laisser la margarine se ramollir un tout petit peu. Puis, sans rien compliquer, il suffit de bien mélanger tous les ingrédients dans un saladier pour former un mélange bien homogène mais seulement veiller à incorporer dernièrement les pépites de chocolat. Le temps de préchauffer le four à 180ºC, laisser la pâte reposer au frigo pendant 15 à 20 mn. Les petites boules de pâtes disposées sur papier de cuisson doivent être un peu aplaties parce qu’elles vont encore gonfler. La cuisson au four se fait en seulement 15 mn !

 

cookies vegan

 

Troisième recette

Une proposition de recette de cookies végans que l’on peut dénommer « choco noisettes » fera aussi le bonheur de tout végétalien ou non végétalien. Pour une dizaine de cookies, la recette ne demande qu’un maximum de 25 mn incluant préparation et cuisson. Pour un meilleur goût, il est recommandé de choisir 70 g de farine de châtaigne avec lequel 30 g de farine de riz et 20 g de fécule de mais sont à incorporer et à bien mélanger. Il faudra également environ deux poignées de noisette à concasser avec lequel 100 g de poudre de noisette sont également à mélanger. Les autres ingrédients à ajouter sont 40 g de sucre de canne complet, deux cuillères à soupe de poudre à lever ainsi que 10 cl de lai végétal ou un peu plus. Il ne faut pas oublier de préchauffer le four à 180ºC durant 10 à 15 mn. Le chocolat doit aussi être cassé en petits morceaux. Lorsque tous les ingrédients sont bien mélangés dans un saladier, il est toujours possible d’ajuster avec un peu plus de farine ou un peu plus de lait. L’objectif étant de pouvoir façonner les petites boules aplaties. Il est plus pratique de recouvrir la plaque de papier sulfurisé avant d’étaler les petites boules de cookies. Le temps de cuisson sera moins long que celui de la préparation avec un maximum de 12 mn. Les cookies sont toujours mous à la sortie du four mais durciront bien vite tout en restant moelleux. Pour ceux qui ne supportent pas le chocolat, bien d’alternatives sont possibles. Le chocolat peut être remplacé par des fruits secs, que ce soit raisin ou datte. Par ailleurs, les cookies aux fruits sont aussi à essayer. Les mieux notés sont ceux à banane en remplacement au chocolat. Pour plus de légèreté et comme variante des noisettes, les flocons d’avoine sont aussi très appréciés dans les cookies. Il n’y a pas vraiment de règles pour se faire plaisir en matière de cookies tant que les imaginations et les envies se rejoignent pour plus de recettes !

 

Et pour tous les amateurs de pâtisseries vegan, sans gluten et sans allergènes et qui n’ont pas le temps de cuisiner, nous avons découvert une boutique en ligne vraiment parfaite : Greenberry

 

 

 

 

Articles associés

Laisser un commentaire