Beauté : Comment Bien se Maquiller ?

Bien Se Maquiller

Les règles du maquillage semblent assez extrêmes. En effet, l’objectif étant de transformer complètement son apparence ou plutôt pour vraiment rester soi-même. En tout cas, se maquiller est tout un art qui ne demande pas forcément du superflu. Bien se maquiller consiste avant tout de respecter ses goûts et sa personnalité mais surtout savoir combiner les bonnes couleurs qui respectent sa peau.

 

Avant le maquillage

 

Afin de bien préparer sa peau, il est conseillé de se démaquiller au préalable. C’est d’ailleurs un rituel que chacune devrait adopter tous les soirs pour que la peau évite d’absorber toutes les poussières et les autres saletés accumulées durant la journée. Pour se démaquiller, il faut bien choisir un produit adapté à son type de peau. Toute une gamme de choix est proposée. Il ne faut pas croire que les huiles démaquillantes sont réservées uniquement aux peaux sèches. D’autres formules existent avec déclinant des possibilités d’émulsions avec l’eau. Efficaces en tant qu’hydratants, ces derniers ont aussi l’avantage de ne pas déposer de film gras. Tous les types de peau peuvent être traités avec l’eau micellaire. La choisir est une très bonne option car la plupart des formules agissent pour rééquilibrer les sécrétions de sébum tout en protégeant les peaux les plus sensibles. Néanmoins, pour les peaux sensibles, le gel dermo-nettoyant est plus approprié. Pour les techniques gestuelles, il est pratique de commencer par nettoyer la bouche. Ainsi, si le dernier rouge à lèvres appliqué était assez prononcé, utiliser d’abord du coton bien imprégné de lait ou d’eau micellaire en passant de part et d’autre avec une légère pression et dernièrement en pinçant les lèvres légèrement en changeant de coton. Ensuite, il faut procéder sur les yeux. Des démaquillants dédiés à l’hypersensibilité de cette zone sont disponible en parapharmacie. Les formules proposées sont en outre dotées de potentiel décongestionnant. Pour les traces de maquillage plus fortes, en exemple, les fards gras ou le mascara « waterproof », les formules biphasées sont plus appropriées. Pour le nettoyage proprement dit, bien imbiber du coton et les yeux fermés, le déposer environ 10 mn sur l’œil. Ce temps permet au reste de maquillage de fondre dans le démaquillant. Pour le démaquillage du teint, il faut éviter des gestes brusques et agressifs qui vont stimuler la sécrétion de sébum. Pour celles qui préfèrent l’huile, il ne faut pas oublier d’un peu émulsionner avec de l’eau et de rincer à l’eau tiède. Durant le nettoyage, quel que soit le produit, il faut s’habituer à des gestes de massage en allant de l’intérieur vers l’extérieur du visage et sans oublier la région du cou. Afin de bien enlever tous les résidus, il serait mieux de continuer avec une mousse ou un gel suivi d’une lotion tonique, toujours à l’aide de coton imbibé.

 

Etape suivante : le teint

 

Avant de procéder au fond de teint proprement dit, il est vraiment conseillé de commencer par appliquer un produit correcteur dont l’objectif est de cacher les cernes ou d’autres petites imperfections comme les boutons. A cette étape, les doigts propres sont les meilleurs outils pour unifier le teint. Ensuite le choix du fond de teint est vraiment primordial, les conseils des plus grands maquilleurs recommandent une couleur la plus proche de la peau, jamais plus claire ou plus foncée. La meilleure technique serait de définir la catégorie de couleur à laquelle on appartient. Trois principales catégories sont citées par les maquilleurs : couleur froide, couleur chaude et la neutre. Les tonalités chaudes, en général, renferment des teintes orangées tandis que les froides sont empreintes de bleues. Ainsi le rouge vif, sombre ou framboise appartient à la deuxième catégorie et le rouge coquelicot ou orangé à la première ! Afin de déterminer la catégorie de votre teint, c’est la tendance de couleur des veines à l’intérieur du poignet que l’on doit observer. Une tendance bleue, violette correspond à un teint froid et une tendance verte, un teint chaud. Des veines qui semblent multicolores correspondent à un teint neutre. Ainsi, il reste à associer les couleurs qui réfléchissent sa catégorie. Quel que soit la texture du fond de teint choisi, poudre, liquide ou crème, il faut toujours commencer au centre du visage en tirant vers l’extérieur. Il faut veiller à ce que les zones de la racine des cheveux et du cou soient traitées pour éviter les démarcations. L’application du fond de teint se fait mieux au pinceau ou à l’éponge.

 

Les yeux

 

Le maquillage des yeux est très important car c’est la zone du visage qui attire les regards en premier. Il est donc primordial de veiller à ce que la ligne des sourcils soit bien dessinée et nette. Quant aux choix des couleurs, quelques petits conseils peuvent être suivis. Celles aux yeux verts doivent à tout prix éviter les tons roses, bleus ainsi que verts car ils vont atténuer le vert pétillant de leurs yeux. Les violets, prune, lilas ou parme contribueront plus à leur travailler un regard envoûtant. Les tons bruns ou gris conviennent parfaitement à leur regard tant pour le fard, le mascara ou l’eye-liner. Celles aux yeux bleus appartiennent à la catégorie des couleurs chaudes. Elles ont la chance de choisir parmi toute une palette de couleurs sauf celles qui sont claires. Et contrairement à beaucoup de préjugés, celles à iris marron sont les plus chanceuses en maquillage des yeux. Aucune couleur ne leur est à proscrire. Les teintes orangées ou dorées vont d’autant illuminer leur regard, le noir et le sombre vont souligner leur regard et les couleurs plus clair l’adouciront. Concernant les petites techniques, les fards à paupières sont les premiers apposés sur les paupières avec un léger fond de teint appliqué au préalable. Ainsi, un fard clair est déposé sur toute la paupière, de la base jusqu’à l’arcade sourcilière. Le fard foncé est appliqué uniquement sur la partie mobile des paupières. Concernant l’eye-liner, son rôle est de soutenir le regard. Il s’applique soit à l’intérieur de la paupière inférieure, soit sur la paupière mobile supérieur ou encore les deux. La technique est de l’appliquer le plus près que possible des racines des cils. Au final, il y a le mascara. Avant son application, veiller à ce que la brosse soit nettoyée des anciens résidus. Au moment de la pose, il est plus pratique de lever les cils pour pouvoir partir de leurs racines en tirant vers les pointes. Les poses légères de gauche à droite seront plus réussies que de finir en un trait. Pour celles qui portent des lunettes, les fards à paupières correspondant à votre teint ainsi que le mascara iront à ravir. L’eye-liner n’est pas toujours à recommander.

 

Les lèvres et le blush

 

Le choix des couleurs suivront toujours la couleur du teint. Les lèvres n’ont pas besoin de beaucoup pour un sourire radieux mais il faut veiller à les entretenir. C’est une partie du visage qui a aussi besoin de gommage et d’hydratation réguliers. Ceci permet au rouge à lèvres de tenir plus longtemps et d’éviter les peaux mortes disgracieuses. Puis, avec de belles lèvres, le maquillage est débuté par des crayons pour redessiner. C’est-à-dire de suivre le contour avec un crayon correspondant à la couleur du rouge à lèvre. Le mieux serait de débuter avec la lèvre supérieure, en dessinant le V, puis de bien marquer le contour arrondi de la lèvre inférieure. Ensuite, avec le rouge à lèvres, partir de chaque commissure pour rejoindre ou la pointe du V ou le centre de la lèvre inférieure. En utilisant un pinceau, de préférence petit, les gestes seront plus précis. L’ajout du gloss est optionnel mais il sert surtout à attirer la lumière. La touche finale d’un maquillage est le blush ou le fard à joue. Il faut respecter les couleurs qui viennent avec le teint et vraiment tester les différents choix possibles avant un jour important. Côté application, celles à visage rond partiront de la pommette vers les tempes. Pour un visage ovale, le déposer en mouvement circulaire à partir de la partie la plus élevée de la pommette. Avec un visage carré, il convient de vraiment dessiner des ronds. Finalement, celles à visage long devrait dessiner une ligne horizontale sur les pommettes.

Articles associés

Laisser un commentaire